jeudi 15 août 2019 à 20h30

KUN-WOO PAIK
"AUX SOURCES DU PIANO ROMANTIQUE"

Auditorium Stephan Bouttet

  • Plein tarif30 €
  • Tarif réduit25 €
  • Tarif réduit jeune10 €
  • Formule 2 concerts54 €
  • Formule 3 concerts78 €
  • Formule 4 concerts100 €
Kun-Woo Paik : Piano

Programme

Frédéric Chopin (1810-1849)

Nocturne n°1 en si bémol mineur op.9 n°1

Nocturne n°4 en fa majeur op.15 n°1

Nocturne n°5 en fa dièse majeur op.15 n°2

Nocturne n°7 en ut dièse mineur op.27 n°1

Nocturne n°8 en ré bémol majeur op. 27 n°2

Nocturne n°10 en la bémol majeur op.32 n°2

Nocturne n°16 en mi bémol majeur op.55 n°2

Nocturne n°20 en ut dièse mineur op.posth

Nocturne n°17 en si majeur op.62 n°1

Nocturne n°14 en fa dièse mineur op.48 n°2

Nocturne n°2 en mi bémol majeur op.9 n°2

Nocturne n°13 en ut mineur op.48 n°1


Partager cette page sur

Kun-Woo Paik fut l’une des grandes figures du Festival international de Dinard, qu’il dirigea de 1993 à 2014. Cet artiste né en Corée du Sud et qui a choisi de s’établir en France est l’un des grands interprètes d’aujourd’hui. C’est une joie d’accueillir à nouveau ce maître du piano qui nous emmène dans un voyage au cœur du romantisme.

Le nocturne, c’est l’art de chanter au piano. En somme, un opéra sans paroles et Chopin l’avoue lui-même : « vous savez chanter ou vous ne savez pas ! ».

Les Nocturnes s’inspirent tout d’abord de l’intimité de la nuit. Ils laissent les pensées tournoyer “dans l’air du soir”, à l’abri du regard. Les non-dits et les silences traduisent la solitude du musicien. Il se confie et chante pour lui-même, avec une “voix” reconnaissable dès la première mesure : au piano, il s’avoue amoureux du bel canto.

Nocturne… Notturno… Nachtstück… Les traductions de ce terme ne manquent pas de charme. Un charme, parfois redoutable. En effet, ces pièces souvent difficiles doivent être jouées dans l’esprit d’une improvisation. Elles sont autant d’esquisses d’une peinture de la nuit qui traverse la douceur du soir et dont Kun-Woo Paik traduit à merveille les atmosphères qui naissent en quelques notes.

Les Nocturnes ont jalonné toute la production de Frédéric Chopin, de 1827 à 1846 comme s’il s’agissait du parcours feutré d’un journal intime. Ouvrons ce journal en compagnie d’un aussi grand artiste qui a voulu, pour ne pas rompre la beauté de ces pages, un concert d’une heure sans entracte.


© Woo Ryong Chae

Kun-Woo Paik


 


Lire toute la biographie

Rétrospective des années passées

DEV