dimanche 18 août 2019 à 20h30

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BRETAGNE, GRANT LLEWELLYN et CLAIRE-MARIE LE GUAY

Eglise Notre-Dame

  • Plein tarif30 €
  • Tarif réduit25 €
  • Tarif réduit jeune10 €
  • Formule 2 concerts54 €
  • Formule 3 concerts78 €
  • Formule 4 concerts100 €
Orchestre Symphonique de Bretagne

Grant LLEWELYN : Direction musicale

Claire-Marie LE GUAY : Piano

Programme

Jean Cras (1879-1932) : Âmes d’enfants

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Concerto pour piano et orchestre en sol majeur K.459

Ludwig Van Beethoven (1770-1827) : Symphonie n°2 en ré majeur op.36


Partager cette page sur

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BRETAGNE

Direction musicale : GRANT LLEWELLYN

Piano : CLAIRE-MARIE LE GUAY

Pour le dernier concert du festival, retrouvons l’Orchestre symphonique de Bretagne dirigé par Grant Llewellyn et la pianiste Claire-Marie Le Guay. Ce concert est un hymne à l’énergie vitale de la musique. Il est aussi la promesse de rendez-vous à venir, ceux de l’été prochain.

 Musicien et officier de marine brestois, passionné des contrées lointaines, voyageur aussi des sons, ce qui lui valut d’être surnommé le « Pierre Loti de la musique», Jean Cras tient une place à part dans la musique française. Sa pièce Âmes d’enfants se souvient. Se souvient du mystère de l’enfance et de l’émerveillement de l’adulte devant l’innocence, à l’ombre du refrain Frère Jacques.

Cette belle découverte musicale est suivie par l’un des plus grands concertos du répertoire classique. On le surnomma le “concerto militaire”. Nullement pour sa dimension belliqueuse, mais pour l’énergie et le brio de son écriture. Mozart composa une véritable symphonie instrumentale, d’une vivacité irrésistible et qui offre au soliste l’occasion d’associer virtuosité et expressivité.  De facture encore mozartienne, la Deuxième Symphonie de Beethoven fut pourtant jugée « bizarre, sauvage et criarde » par une critique facilement désarmée. Elle ne pouvait imaginer que ce joyau était le prélude à une révolution musicale. Car cette partition étonnante s’ouvrait alors sur des espaces encore vierges, emportant l’orchestre vers des horizons inconnus. Aux frontières du romantisme.


© Nicolas Joubard

Orchestre Symphonique de Bretagne


 


Lire toute la biographie

Grant LLEWELYN


 


Lire toute la biographie

© Carole Bellaiche

Claire-Marie LE GUAY


 


Lire toute la biographie

Rétrospective des années passées

DEV